Sécheresse alerte renforcée jusqu'au 15 septembre

Sécheresse alerte renforcée jusqu'au 15 septembre

28/07/2018

Depuis la dernière alerte de fin juillet, le déficit pluviométrique global perdure et les débits de tous les cours d’eau dans les bassins versants de la Meuse, de la Moselle, et de la Saône continuent de baisser.

Les dernières pluies orageuses très localisées ne permettent pas de combler le déficit accumulé et les prévisions météorologiques n’annoncent pas de période de pluies assez longues pour permettre la recharge nécessaire.

Cette situation d’étiage commence à provoquer quelques cas de perturbations sur les réseaux d’alimentation en eau potable de certaines collectivités. Sur les milieux aquatiques (les cours d’eau), des autorisations de pêche de sauvetage du poisson sont accordées afin de préserver au mieux la faune piscicole.

Dans ces conditions, le Préfet des Vosges a décidé de prendre un arrêté de niveau d’ALERTE RENFORCEE conformément aux mesures présentées lors du comité sécheresse qui s’est réuni le 23 juillet dernier. Le nouvel arrêté renforce les limites de certains usages de l’eau pour une durée provisoire.

Les principales mesures renforcées sont les suivantes :

l’interdiction de laver les véhicules sauf dans les stations professionnelles équipées d’un système de recyclage ;

l’interdiction d’intervenir dans le lit mineur des cours d’eau (travaux, entretien…) sauf si le cours d’eau est a sec ;

tous prélèvements dans les cours d’eau n’ayant pas fait l’objet d’une autorisation antérieure à la date de signature de l’arrêté sont strictement interdits, sauf en cas de nécessité absolue pour la sécurité des biens et des personnes ;

l’arrosage des golfs toute la journée, l’arrosage des greens et départs entre 9h et 20h ;

l’irrigation agricole est interdite entre 9h et 20h sauf pour le maraîchage, l’horticulture et les pépinières, les vergers, les cultures sous serre et l’expérimentation agronomique.

Les autres mesures restant applicables sont :

le remplissage des piscines à usage privé d’une capacité supérieure à 1 mètre cube est interdit sauf si la mise en eau d’un bassin en construction est nécessaire à l’installation des dispositifs de protection ;

l’interdiction d’arroser les pelouses et les espaces verts publics ou privés (incluant les bacs à fleurs et balconnières) et les terrains de sports (sauf compétition de niveau national) de 9h à 20h ;

Cette interdiction ne concerne pas l’arrosage des plantes d’ornement qui est toléré et l’arrosage par récupération d’eau de pluie ;

l’interdiction de laver les voiries et les trottoirs, de nettoyer les terrasses et façades sauf dérogation pour salubrité publiques ;

l’interdiction d’arroser les jardins potagers de 9h à 20h ; seul un arrosage manuel ou par récupération des eaux de toiture est autorisé ;

l’interdiction d’alimenter les fontaines publiques en circuit ouvert ;

l’interdiction de remplir les plans d’eau excepté pour les activités commerciales.


Ces interdictions s’appliquent, qu’il s’agisse d’eau provenant du réseau d’alimentation public, de prélèvement dans les cours d’eau ou leurs nappe d’accompagnement, ou de puits personnels autorisés.


Des mesures spécifiques sont également prises pour les usages industriels et commerciaux, pour la gestion des ouvrages hydrauliques, pour les activités agricoles, ainsi que pour les rejets dans le milieu naturel.


L’ensemble de ces dispositions est applicable jusqu’au 15/09/2018.

Les contrevenants s’exposent à des amendes (1 500 €, 3 000 € pour les récidivistes).

Les données sur la situation hydrologique et les arrêtés pris peuvent être consultés sur les sites :

de la DREAL GRAND EST : http://www.grand-est.developpement-durable.gouv.fr/etiage-secheresse-r244.html
PROPLUVIA : http://propluvia.developpement-durable.gouv.fr/propluvia/faces/index.jsp

L’eau
est un bien commun dont il appartient à chacun de préserver la ressource. Il est donc important que chacun, citoyens, collectivités et entreprises, adoptions un comportement responsable et économe en eau.

Revenir à la page précédente